Galerie Wagner > Résidents > HAPPYWALLMAKER SEIZE

HAPPYWALLMAKER SEIZE

• Né en 1971 à Paris
• Autodidacte – artiste du street art
• Vit et travaille en région parisienne

D’un côté, la géométrie parfaite des triangles trouve sa place dans l’abstraction mystérieuse du mandala. De l’autre, la connectivité des réseaux urbains dessine ses lignes dans le cheminement conceptuel de l’artiste. Pas d’opposition, mais un dialogue de formes et de couleurs, riche, reflet de la sensibilité métaphysique et des interrogations géométriques de Seize.

La palette aux couleurs éclatantes de cette figure atypique du street art est porteuse de vitalité. La sensation de volume naît avec elle, révélant les formes géométriques épurées sans jamais flirter avec le remplissage. L’improvisation à tous les stades de l’évolution graphique tient artistiquement en éveil Seize HappyWallMaker. L’esthétique de ce peintre-graffeur court, libre d’entrer en résonance avec les visiteurs prêts pour cette expérience.

Seize invite l’air de rien à explorer son univers fait de bande dessinée, de sciences-fiction, peuplé de ses sources d’inspirations (Niki de Saint-Phalle, Jean Dubuffet, Jean Lichenstein, Keith Haring). Mais aussi le philosophe Gilles Deleuze, le plasticien Victor Vasarely ou le maître de l’abstraction géométrique François Morellet.

Pour cet autodidacte formé à l’école de la rue, puis à la peinture contemporaine, ouvrir son champ imaginaire à la lecture de l’autre se traduit par la libération des molécules porteuses de son obsession géométrique imaginative riche et foisonnante.

Sans ostentation, Seize signe de son blaze la tranche droite de ses toiles, ne troublant pas ainsi l’harmonie qui se dégage de ses peintures à l’acrylique. Son blaze semble sortir tout droit des bulles de son niveau, partie intégrante de l’outil mis au point pour ses créations.

Que ce soit dans ses toiles, dans ses reliefs ou dans ses immenses fresques murales, Seize libère son énergie créatrice puissante et innove. À vous de saisir ses bulles métaphysiques et de pénétrer dans son univers sous l’influence graphique des mandalas et de la symétrie.

Sabine Vaillant – « Le Monde » du 07/03/2011

 

 

Expositions personnelles

  • 2014 : Galerie d’art de Créteil, Créteil
  • 2013 : Le M.U.R (Oberkampf), Paris
  • 2012 : Galerie Mathgoth, Paris
  • 2011 : Galerie La Grille, Yverdon-les-Bains (Suisse)
    Galerie Mathgoth, Paris
  • 2010 : Galerie Keek, Issy-les-Moulineaux

 

Expositions collectives

  • 2013 : Mythik 27, Espace Cardin
    Opus Délits show, Espace Cardin, Paris
    Galerie Voskel, Paris
    Artaq, Espace Cardin, Paris
  • 2012 : See no evil, Bristol (U.K.)
    Artaq Angers
    Artfiler Gallery, Bruxelles (Belgique)
  • 2010 : Galerie Mathgoth, Montreuil
    Galerie Ligne 13, Paris
  • 2009 : Salon la Nuit du street art, Paris
    Galerie Itinerrance, Paris
    Salon d’art contemporain, Strasbourg
  • 2008 : 400 ml le M.U.R, Paris
    Karambole Paris
    Librairie du Palais de Tokyo, Paris