Gallerie Wagner - Le Touquet
Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art
• Expositions : 19 Rue des Grands Augustins 75006 Paris
• Siège : 96 Rue de Paris 62520 Le Touquet Paris-Plage
06 62 16 16 28 • 01 42 03 79 43 [email protected]

Galerie Wagner > Résidents > Olivier PETITEAU

Olivier PETITEAU

  • Né en 1974 / Born in 1974.
  • 1993-1998 : Etudes de philosophie à l’Université de Nantes, France / Studied philosophy at the University of Nantes, France
  • 2009-2010 : Résidence d’artiste au lycée Jean Zay/CAC Le Creux de l’Enfer, Thiers, France /  Artist Residency at the Lycée Jean Zay/CAC Le Creux de l’Enfer, Thiers, France
  • 2014 : Obtient l’aide individuelle à la création de la DRAC du Pays de la Loire, France / Received individual support for creation from the DRAC Pays de la Loire, France
  • 2015 : Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) à l’école supérieure d’Art de Bretagne, Lorient, France / National Superior Diploma of Plastic Expression (DNSEP) at the Ecole supérieure d’Art de Bretagne, Lorient, France
  • 2018 : 1% artistique au collège Jean Mermoz de Nozay, France / 1% artistic work at the Jean Mermoz secondary school in Nozay, France
  • 2019 : Entrée dans les collections du Musée de Cholet, France / Entry into the collections of the Cholet Museum, France
  • Vit et travaille à Cholet, France / Lives and works in Cholet, France

FR

Olivier Petiteau a “grandi” dans le son répétitif des machines-outils d’une usine. L’usine a fermé. Il a alors découvert le vide et l’absence. Depuis, il tente de “dire” le réel, avec des œuvres en relation avec leur temps. Cultivant le doute et l’insatisfaction, seule l’expérimentation le fait avancer. Comme François Morellet — son voisin à Cholet —, il déploie des systèmes quasi mécaniques. Comme Carlos Cruz-Diez, il s’inscrit dans un formalisme répétitif. Comme Bertrand Lavier, il met en scène le monde et une forme de langage… Dans ses œuvres, des lignes, puis des lignes, et encore des lignes. Juxtaposées, à côté, répétées, toutes mêmes, et toutes différentes, comme une signalétique dans laquelle les contrastes convoquent la lumière, le rythme, le mouvement, la profondeur de champ, l’illusion. Les conséquences optiques, la vibration sont à considérer comme une mise en musique de la réalité, avec des matériaux “ordinaires”, de facture industrielle, et des couleurs issues de bombes, artificielles et définies, comme de simples informations mises côte à côte. « Tout n’est qu’illusion, explique Olivier Petiteau. Et ma peinture est une sorte de mise en scène de ce mirage, une sorte d’ironie picturale exagérant le faux pour inviter au vrai.».

EN 

Olivier Petiteau « grew up » in the repetitive sound of the machine tools of a factory. The factory closed. He then discovered emptiness and absence. Since then, he has been trying to  » express  » reality, with works that are in relation with their time. Cultivating doubt and dissatisfaction, only experimentation keeps him going. Like François Morellet – his neighbour in Cholet – he deploys almost mechanical systems. Like Carlos Cruz-Diez, he follows a repetitive approach to formalism. Like Bertrand Lavier, he stages the world and a form of language…
In his works, lines, then lines, and then more lines. Juxtaposed, side by side, repeated, all the same, and all different, like a signage in which contrasts bring light, rhythm, movement, depth of space, illusion. The optical consequences, the vibration are to be considered as a musical setting of reality, with « ordinary » materials, of industrial manufacture, and colours from bombs, artificial and defined, as simple information placed side by side. Everything is an illusion, » explains Olivier Petiteau. And my painting is a kind of mise en scène of this mirage, a kind of pictorial irony exaggerating the false to invite the true ».

 

Expositions (sélection) / Exhibitions (selection)

2021 : Exposition collective « Mesures/Démesures » à la Galerie par Graf Notaire, en partenariat avec  la Galerie Wagner, Paris, France

2020 : « Capture d’écran », Exposition personnelle au Musée d’Art et d’Histoire de Cholet, France
« Entre les lignes », Galerie Wagner, Paris, France

2018 : « Espaces en réflexion », Galerie Wagner, Paris, France
Art Elysée, Paris, avec la Galerie Wagner, France
« Les artistes de la galerie : sélection d’oeuvres », Galerie Oniris, Rennes, France

2016 : « Petits formats », exposition collective, Galerie Oniris, Rennes, France
« Art Paris Art Fair », Grand Palais, Paris, avec la Galerie Oniris, Rennes, France

2015 : « Invitation #1 », Galerie Oniris, Rennes, France

2014 : « MULT », exposition collective, Galerie Tinbox, Bordeaux, France
« Mauvaises impressions », Galerie A, Denée, France

2013 : « Raccourcis », Galerie de l’EAC, Cholet, France

2012 : exposition collective, Galerie A, Denée, France
« Tunnel », Mortagne, France
Biennale Armoricaine d’art contemporain, Musée de Saint-Brieux, France

2010 : Macparis, Espace Champerret, Paris, France

2008 : « Inlays », 9 agencements sur papier, La Très Petite Librairie, Clisson, France

2007 : « Move your art », espace des Blancs Manteaux, Paris, France

2006 : « Première », Galerie Pascal Vanhoecke, Paris, France
Galerie de l’hôpital Saint Alexandre, Mortagne, France

2005 : « Primavera », Cholet, France

2004 : « Devenez compositeur de musique mécanique », performance, in « Transformeurs », Nantes, France
« Les oiseaux jouent de l’accordéon », Théâtre 71, Malakoff, France
« Installation et sonorisation délicate », La Meilleraie, Cholet, France