Gallerie Wagner - Le Touquet
Galerie Wagner
• 19 Rue des Grands Augustins 75006 Paris
• 96 Rue de Paris 62520 Le Touquet Paris-Plage
06 62 16 16 28 • [email protected]

Galerie Wagner > Invités > Francisco SOBRINO

Francisco SOBRINO

  • Né en 1932à Guadalajara (Espagne)
  • 1946 : Formation à l’Escuela de Artes y Oficios de Madrid où il étudie la peinture et la sculpture.
  • 1950-1955 : Formation aux Beaux-Arts de Buenos Aires
  • 1956 : obtient le 1er prix de peinture lors du 2° Salón Estímulo de Artes Plásticas (La Plata, Buenos Aires, Argentine).
  • 1959 : S’installe à Paris
  • 1960 : Fonde le G.R.A.V (groupe de recherche d’art visuel) avec Julio Le Parc, François Morellet, Joël Stein, Yvaral et Horacio García Rossi
  • 1965 : Intégration de la lumière électrique et du mouvement mécanique dans ces scultpures
  • 1974 : Etudie la technique du vitrail et réalise un Mur lumineux (200 × 1200 cm) au sein du palais des Congrès de Paris.
  • 1975 : Première exposition dans sa ville natale.
  • 2013 : Participe à l’exposition Dynamo aux Galeries Nationales du Grand Palais à Paris ainsi qu’à l’exposition « GRAV 1960-1968 » au Musée des Beaux-Arts de Rennes
  • 2014 : Décès de l’artiste à Bernay (France)
  • 2015 : Inauguration du Musée Francisco Sobrino dans la ville natale de l’artiste

Figure majeure de l’art cinétique, Francisco Sobrino commence alors sa carrière de sculpteur à partir des recherches bidimensionnelles qu’il avait menées jusqu’ici sur papier, carton et toile. Comme d’autres artistes de sa génération, Francisco Sobrino s’intéresse à l’interaction entre ses œuvres, leur environnement et/ou le spectateur. Il fait la part belle aux jeux entre l’espace, la lumière et le déplacement du spectateur, dans le but de créer de l’instabilité visuelle et de brouiller les frontières entre l’œuvre et son environnement. Artiste de son temps, il a recours aux matériaux innovants tels le méthacrylate, le Plexiglas ou encore l’acier inox poli miroir. L’historien de l’art Matthieu Poirier écrit à son sujet en 2017 : « L’art de Sobrino est (…) à la fois concret et perceptuel, cinétique et minimaliste, il se sera détaché de la narration afin d’atteindre le plus parfait silence, la plus parfaite immédiateté de la vibration sensorielle ».

Très nombreuses expositions personnelles et collectives en France, aux Etats-Unis, en Amérique latine et en Espagne.

Représenté à Paris par les Galeries Denise René, Lelia Mordoch et Mitterand

 Œuvres dans les collections publiques
• Tate (Londres)
• Centre Pompidou (Paris)
• Peggy Guggenheim Collection (Venise)
• Museum of Fine Arts (Boston)
• Museum of Fine Arts (Houston)
• Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía (Madrid)