Gallerie Wagner - Le Touquet
Galerie Wagner
Passage de la Mer, 96 rue de Paris • 62520 Le Touquet-Paris-Plage
03 21 06 27 86 • [email protected]

Galerie Wagner > Résidents > Aurelie NEMOURS

Aurelie NEMOURS

• Née à Paris en 1910 et décédée à Paris en 2005

• 1921 : étudie les arts égyptien et byzantin à l’Ecole du Louvre

• 1941 : étudie à l’académie d’André Lhote

• 1946 : expose au Salon d’Art Sacré et se passionne pour le vitrail

• 1948 – 1951 : fréquente l’atelier de Fernand Léger

• 1957 : elle adhère au groupe “ESPACE” crée par André Bloc

• 1961 : première exposition personnelle à Londres

• 1965-1970 : le carré devient la forme récurrente dans son oeuvre

• 1998 : elle réalise les vitraux du Prieuré Notre-Dame de Salagon à Mane (Alpes de Haute-Provence)

• 2001 : création du prix Aurelie Nemours par l’artiste

• 2005 : rétrospective au Centre Beaubourg à Paris

• 2005 : la Ville de Rennes investit 1,6 millions d’euros pour son oeuvre post-mortem “Alignement du XXIème siècle” (72 colonnes de granit gris, hautes de 4,5m, placées à intervalles réguliers)

Depuis son « entrée en peinture » Aurelie Nemours poursuit implacablement son travail sur l’abstraction géométrique. L’emploi de la couleur domine la structure à un point tel que la couleur devient tromperie. Qu’il s’agisse du « Rythme du millimètre » ou des « Structures du silence », c’est toujours à cette recherche exigeante qu’elle consacre sa création. Dans cet univers ou la courbe ou même la diagonale sont proscrits, elle mène à son terme cette recherche fondamentale, sans concession. Qu’il s’agisse des recherches sur le rythme du millimètre où sa quête d’une couleur pure, Aurélie Nemours montre le caractère plus exigent, jour après jour, de cette peinture.

En 1994, Aurelie Nemours recevra le Grand Prix National de Peinture. L’œuvre d’Aurelie Nemours peut être subdivisé en périodes. C’est à partir de l’exposition de 1953 (Galerie Allendy, Paris) que l’artiste a limité, presque sans exception, la structure de toutes ses œuvres aux seules verticales et horizontales, ce qui constituera la caractéristique de l’ensemble de son œuvre. Carrés. Rectangles. Juxtapositions complexes. Colorations et contrastes. Nemours souhaite « installer le vide », selon ses propres mots. L’aboutissement de ce travail de rigueur, ira vers une ascèse limitée aux carrés et rectangles noirs ou gris, travail de l’espace et de la matière.

« L’art est peut-être une des voies humaines les plus nobles. Une voie dans laquelle on peut essayer de dire l’espoir, le progrès, la marche sans fin de l’homme sur la terre.
Le seul vrai et unique programme : le fait que l’homme doive marcher ».

Aurelie Nemours