Gallerie Wagner - Le Touquet
Galerie Wagner
19 Rue des Grands Augustins • 75006 Paris
96 Rue de Paris • 62520 Le Touquet Paris-Plage
06 62 16 16 28 • [email protected]

Galerie Wagner > Invités > Alberto VARGAS

Alberto VARGAS

  • Né à Monterrey, Nuevo Leon au Mexique, en 1958
  • Diplômé en Beaux-Arts et sculpture de l’Université du Texas à Austin (Texas)
  • Vit et travaille à Monterey et à Paris

Alberto Vargas est tout à la fois sculpteur, architecte, paysagiste…. Surtout pas un statuaire ! “Évoquer” et “rappeler” sont les mots clés de son alphabet sculptural. De fait, ses influences culturelles sont multiples : grecque, latine, gothique, voire baroque… De chacune, il ne retient que ce qui convient à son projet. Souvent, ces sculptures font songer à des maquettes et à ces petites reproductions de temples disparus… Il ne reniera jamais cette source mais elle n’est pas la seule. Non loin du classicisme des colonnes et en contraste avec elles, on observe des sculptures basses, d’une stabilité incontestable. Dans certains cas, clairement, l’œuvre surgit des lointains d’une antique architecture du Mexique : une pyramide, un escalier sur un cône de marbre sombre, éventuellement surmontée de constructions moins classiques, comme ces pyramides des anciens Mexicains que les conquérants ont coiffées de leurs propres temples. Ici le réalisme affleure.
Il y a chez Alberto Vargas une double attirance qui se traduit en formes : la sérénité et le tourment, la pondération et l’impétuosité. La forme lisse, pure, insaisissable s’oppose fondamentalement à d’autres créations tout en droites et obliques, en angles et en pointes qui sont aussi des signes distinctifs de cet artiste. Il n’y a pas de fonctionnalités hors d’usage ou de gestes expressifs. Tout est géométrique, rectiligne, net. Ses formes sont « claires et distinctes ». Par ailleurs, l’association de matières très solides (métal, pierre dure) peut faire place à une confrontation entre le commun acier industriel d’une résistance éprouvée et la noble blancheur de l’albâtre fragile. Mais l’art d’un artiste ne consiste-t-il pas aussi à élever à un même niveau de qualité tous les matériaux, quels qu’ils soient ?  Elégance de ses formes, synthèse et pureté parfaite dans ses finitions, rigueur dans la connaissance de la matière… Alberto Vargas atteint l’excellence ! A noter : l’artiste réalise également des œuvres monumentales, destinée à l’espace urbain et donc hors de proportion pour prendre place dans une exposition.

 

Le travail d’ Alberto Vargas est présenté depuis plus de 20 ans dans des galeries, des musées et des institutions de la capitale du Nuevo León, tels que le musée de Monterrey, le musée du centenaire, le musée métropolitain de Monterrey et le centre culturel Alfa. Il expose aussi régulièrement dans le reste du pays, dans les villes de Mexico, Merida et Guadalajara, ainsi qu’à l’étranger, aux États-Unis, en France et en Espagne.

Il a participé à plusieurs biennales et foires d’art internationales, notamment les IVe et Vème Biennales FEMSA à Monterrey, Expoarte, VIe Foire internationale d’art contemporain et I Bienal de Escultura à Guadalajara, ou encore dans certaines éditions de l’ARCO à Madrid, Art Miami aux États-Unis, et à la FIAC à Paris.

Alberto Vargas possède des sculptures publiques dans les musées et les universités de Monterrey, Nuevo León et Los Angeles, en Californie. Son travail fait partie d’importantes collections privées d’entreprises et d’institutions telles que la collection de la Pinacothèque de Nuevo León.